Logement intermédiaire : sa définition et ses plafonds

D’ici 2025, près de 100 000 logements intermédiaires supplémentaires vont être construits. Cette catégorie d’habitation, entre logement social et privé, apporte une réponse durable à des millions de Français. 80 000 logements de ce type sont prévus en Île-de-France. Malheureusement, ces habitations restent encore peu connues du grand public…

Photo d'un HLM

Les logements intermédiaires

Chaînon manquant du secteur immobilier résidentiel, le logement intermédiaire répond aux besoins des classes moyennes, particulièrement en zones tendues. A mi-chemin entre les logements privés et sociaux, ils permettent de loger une certaine catégorie de ménages : ceux dont les revenus sont trop aisés pour être éligibles aux logements sociaux, mais dont les moyens sont trop restreints pour accéder aux logements du marché libre. En général, il s’agit de salariés des classes moyennes et des jeunes actifs.

Voici un tableau récapitulatif des plafonds de ressources (par zones) pour bénéficier de ces logements.

Plafonds de loyers au m²

A bis A
16,83€ 12,50€

Par ailleurs, ces logements, créés par le Gouvernement en 2014, se situent à proximité des bassins d’emplois et des services des zones tendues. Globalement, ils se trouvent là où il est difficile de se loger et là où la demande est forte. Ces zones, dites tendues, sont répertoriées sur le site de la cohésion des territoires.

Louer un logement intermédiaire


Ce type d’habitation se caractérise par des prix de vente ou par des loyers plafonnés à un niveau intermédiaire, défini par décret le 30 septembre 2014.
Pour les logements locatifs, les loyers sont inférieurs de 15 à 20% par rapport à ceux du marché.

Ci-dessous, vous trouverez un tableau des plafonds de loyer au m² hors charges.

Plafonds de ressources zone A bis

6 personnes ou 1 personne seule + 4 à charge 116 268€
5 personnes ou 1 personne seule + 3 à charge 103 326€
4 personnes ou 1 personne seule + 2 à charge 86 843€
3 personnes ou 1 personne seule + 1 à charge 72 737€
2 personnes sans personne à charge 55 486€
Célibataires 37 126€
Par personne supplémentaire 12 954€

Plafonds de ressources zone A

6 personnes ou 1 personne seule + 4 à charge 106 431€
5 personnes ou 1 personne seule + 3 à charge 94 579€
4 personnes ou 1 personne seule + 2 à charge 79 893€
3 personnes ou 1 personne seule + 1 à charge 66 699€
2 personnes sans personne à charge 55 486€
Célibataires 37 126€
Par personne supplémentaire 11 859€

Acheter un logement intermédiaire

La surface moyenne des logements intermédiaire est d’environ 56 m². Fixés par décret, les prix au m² (hors taxes) sont de 5 155 euros pour la zone A bis et de 3 854 euros pour la zone A. Un logement de ce type devrait donc atteindre les 290 528 euros pour la zone A bis et 215 824 euros pour la zone A.

Ce type d’habitation est essentiel pour relancer la construction et accélérer les productions. Au-delà de ces avantages, ils permettent de maintenant et de créer des emplois tout en équilibrant financièrement les programmes immobiliers.