Christophe Robert contre la baisse des APL

Suite à la mesure prévoyant une réduction de 5€ des aides au logement, Christophe Robert, le délégué général de la fondation Abbé Pierre et aussi l’un des porte-parole d’un collectif de 34 associations, a tapé du poing sur la table. Il demande un « retrait immédiat » de la mesure prévoyant cette baisse des APL.

Christophe Robert dénonce la baisse des APL
Source photo : France Soir

La révolte liée à la baisse des APL

Lors d’une conférence de presse, le délégué de ce collectif d’associations de lutte contre le mal-logement, a fait part de son mécontentement. Il dénonce une décision purement technocratique, complétement déconnectée de la réalité que vivent les Français. Il a continué à faire part de ses inquiétudes en déclarant :

« Il y a une distorsion entre les objectifs affichés, faire baisser les prix des loyers, et les actes posés parallèlement à ces grandes orientations ».

Il poursuivra ses propos en confiant aux journalistes un « sentiment d’improvisation » de la part du gouvernement, alors que celui-ci vient tout juste de pendre la décision de compenser cette diminution des APL par une baisse des loyers.

La surprise de la baisse des loyers

Afin de boucler le budget de l’Etat, le Président a appelé publiquement, ce 5 septembre 2017, les propriétaires et bailleurs sociaux à baisser de 5€ leurs loyers. Le Président considère cette décision comme faisant parti de la responsabilité collective de chacun.

>  En savoir plus sur la baisse des loyers en France

Une baisse supplémentaire des APL

Si l’Etat parvient à faire baisser les loyers dans le parc social, une baisse supplémentaire des APL devrait être envisagée. Christophe Robert qualifie ces décisions comme étant peu claires. Le collectif souhaite une réorientation politique à la hauteur des enjeux.

En effet, ce n’est pas moins de 12 millions de personnes qui sont en situation de fragilité par rapport au logement en plus des 4 millions de mal-logés.