Logement : Macron appelle à une baisse des loyers de 5 euros

Après son annonce polémique d’une future baisse des aides personnalisées au logement, en juillet 2017, Emmanuel Macron a appelé, lors de son message du 5 septembre 2017, tous les propriétaires à baisser leurs loyers de 5€ par mois. Durant ce discours, devant les préfets à l’Elysée, le président s’est octroyé les foudres de certains.

Annonce de Macron concernant les loyers des français
Source photo : BFM Business

Une baisse des APL controversée

Le 22 juillet 2017, Emmanuel Macron a fortement suscité la colère des bénéficiaires de l’aide au logement. Sa décision, qui sera mise en place à la fin de l’année 2017, a notamment bouleversé les étudiants. Près de 800 000 jeunes devront faire face à cette baisse de 5€ de leur aide.

Beaucoup bénéficient de ce système. En France, ce ne sont pas moins de 6,5 millions de ménages et environs 800 000 étudiants qui en profitent. Le budget de ces aides s’élève à 18 milliards d’euros par an à l’Etat.

Le Président a récemment annoncé qu’il pourrait envisager une baisse allant au-delà de ces 5€. Il explique néanmoins que cette volonté doit se faire dans le cadre d’une transformation profonde qui s’accompagnera d’une baisse des loyers.

Une baisse des loyers, loin de faire l’unanimité

Emmanuel macron se trouve profondément surpris du silence collectif. Pour compenser cette baisse des aides au logement, le Président a appelé publiquement les bailleurs sociaux et les propriétaires à baisser le prix de leurs loyers de 5€. Il poursuit en qualifiant cet acte de responsabilité collective.

Cette annonce, elle aussi, est très controversée. La twittosphère n’a pas attendu pour faire part de son ressentie.

Gérard Filoche a déclaré « Macron appelle les patrons à augmenter le SMIC de 5€ pour payer la hausse de l’APL ».

Julien Bayou, quant à lui, affirme que « Macron est ridicule. Cette baisse des APL est illégitime. Nous nous y opposerons. Par ailleurs, le gouvernement doit appliquer l’encadrement des loyers ».

Certains pleins d’humour, ont dédramatisé la situation en twittant : « J’appelle publiquement tous les chômeurs à trouver un emploi ». D’autres imaginent mêmes des billets de 5 euros à l’effigie de Macron.

Quoi qu’il en soit, plusieurs se demandent si cette décision est de l’amateurisme, de l’humour noir ou du cynisme de la part de notre Président. Affaire à suivre…